Il y a 4 ans, Netflix débarquait en France. Ce fut la fanfare partout sur le territoire. Et souvenez-vous, le forfait était à 7,99€. Les temps changent, non ? Les films qui étaient alors disponibles sur la plateforme dataient de 2012. Si des non Français lisent cet article, il faut que vous sachiez qu’en France, nous avons un règlement appelé Chronologie des médias. Cela implique que les films ne soient disponibles qu’au bout de 36 mois après leur sortie. Et ce règlement emmerde bien tous les consommateurs, croyez-moi. Mais là n’est pas la question.

Bref, tout le monde était chaud bouillant de l’arrivée de Netflix pour pouvoir regarder… et bien au final pas grand-chose.

Je suis assez sarcastique mais clairement, il n’y avait pas un grand catalogue à l’époque. Nous nous étions abonnés dans l’attente d’avoir plus de contenu les mois suivant le lancement. Ce fut le cas ou du moins, c’est l’impression que j’en ai gardée. Les séries et les films arrivaient comme des petits pains et cela fournissait un contenu régulier que l’on pouvait alors dévorer chez nous. Seulement, certaines séries, qui étaient “une série originale Netflix” n’étaient pas disponibles sur la plateforme car l’entreprise de Reed Hastings avait déjà passé des accords en amont. C’était le cas pour House of Cards sur Canal +.

Alors bien que deux ou trois séries n’étaient pas disponibles, cela n’enlevait rien à la qualité du service. Car nous pouvions redécouvrir certains classiques ou alors des films datant de quelques années, et ce, à petit prix. De plus, la plateforme se dotait d’exclusivités qui lui donnaient du crédit. Par exemple, le deal Marvel x Netflix de 2013 donnait vraiment envie, qui plus est avec la première saison de Daredevil qui a marqué les esprits. Aujourd’hui c’est un peu plus compliqué. Mais j’y reviendrai peut-être lors d’un article pour parler du déclin des séries Marvel sur Netflix.

Seulement, Netflix a grandi depuis ces premières années où elle se présentait comme la plateforme de streaming légal ultime. Une plateforme regroupant une énorme quantité de films et de séries qui viennent de tous les horizons, mais également et surtout de tous les studios. Seulement voilà, ce n’est plus le cas et plus nous avançons, plus Netflix s’éloigne de plus en plus de cette direction. Et c’est en cela que ça me déplait.

Parce que si je me suis abonné à Netflix, c’était dans l’optique d’avoir cette plateforme multilatérale supprimant les frontières des studios et tentant d’offrir la meilleure expérience possible à son utilisateur. Aujourd’hui, ce n’est pas dans cette optique que Netflix se présente. Le service de VOD produit de plus en plus de contenu exclusif et s’autosuffit en nouveautés depuis un an ou deux. Néanmoins, la qualité des productions reste majoritairement bonne. Il ne faut pas se voiler la face sur cela. De nombreuses séries sont clairement des gages pour s’assurer l’abonnement des spectateurs.

Ce que je reproche, c’est que nous avons perdu ce pourquoi nous nous étions abonnés au départ, ou du moins pour ma part. Disney va lancer sa propre plateforme d’ici peu de temps et va donc retirer son catalogue si le rachat de FOX s’effectue. Disney a déjà annoncé ne pas vouloir poursuivre les séries Marvel sur Netflix mais plutôt sur sa prochaine plateforme. D’un autre côté, nous avons Warner qui vient de rejoindre la plateforme Filmstruck, avec l’ajout majeur d’anciens métrages tels que Citizen Kane. De plus, Warner lancera très prochainement sa plateforme DC Universe où l’on pourra trouver l’ensemble des oeuvres DC Comics adaptées en animation, films ou séries, comme Wonder Woman ou Young Justice. Nous y trouverons aussi des exclusivités telles que la série Swamp Thing produite par James Wan.

Peut-être que Netflix nous a fait espérer une licorne. La plateforme ultime ne verra jamais le jour, tant qu’on sera emprisonné par la chronologie des médias. Parce qu’à la fin, c’est nous, les spectateurs qui devons faire un choix, savoir quelle plateforme privilégier ou non. Je me suis demandé récemment si je devais ou non garder mon abonnement Netflix car j’y vois de moins en moins d’intérêt, certes les exclusivités y sont et encore. Parce qu’un des reproches que j’ai à faire à Netflix, c’est de vouloir s’approprier des séries qui ne lui appartiennent pas Par exemple, j’ai commencé récemment la série Happy et Netflix ne se prive pas d’écrire “Orginal Netflix”, quand bien même la série a été produite sur SyFy. Je sais que Netflix fait office de distributeur pour les autres pays. Mais, c’est là une jolie hypocrisie de la part de Netflix. Car ils ne se privent pas de clamer “Série originale Netflix” et quand on leur reproche pourquoi telle ou telle série a été arrêtée, ils nous indiquent gentillement que la série ne leur appartient pas. Facile, non ?

Il est clair que le consommateur ne peut pas se permettre de s’abonner à 4 ou 5 plateformes à la fois. Avec des coûts de 15€ par mois, cela se transforme rapidement en une centaine d’euros, si vous rajoutez également un abonnement musical.

Que faire alors ?

Aujourd’hui, il est clair que je ne me vois pas annuler mon abonnement Netflix, mais dans un futur d’un an, c’est probable. Car bien que j’apprécie ce que je trouve sur Netflix, j’ai besoin de trouver une plateforme vraiment riche en films et en séries de partout, ce qui n’est vraiment pas le cas pour Netflix.

Une des solutions a été trouvée il y a plus d’une dizaine d’années et elle s’appelle téléchargement illégal ou streaming. Parce qu’on ne va pas se mentir, le téléchargement illégal brave toutes ces limites et permet d’avoir tout ce qu’on désire. Mais ce n’est pas une solution à la fin.

J’espère, naivnaïve peut-être, qu’une plateforme remplace Netflix pour vraiment nous proposer des oeuvres de toutes parts, mais je n’y crois pas.