Quel plaisir ! Mais quel plaisir d’écrire sur mon personnage de comics préféré ! L’actualité m’en donne l’occasion alors je ne vais pas me priver. Je voulais faire cet article depuis longtemps mais j’avais du mal à voir un article sorti de nulle part et qui ne parlerait pas à beaucoup de monde. Avec la future série sur la CW, les projecteurs se tournent donc vers Gotham, mais ce n’est pas Bruce Wayne sous la lumière, ni même Dick Grayson et encore moins ce petit bâtard de Damian Wayne, mais sur cette sublime Kate Kane (le personnage venant directement de l’esprit de Bob Kane au début).

Qui est Katherine « Kate » Kane, aka Batwoman ?

La première version du personnage apparaît dans les années 50. Bien que c’est à ce moment que le personnage a été créé, je ne m’attarderai pas sur cette version car elle n’est guère intéressante et ne représente rien, tant à l’époque que maintenant. Elle n’était juste qu’une féminisation du personnage de Batman.

La version moderne du personnage apparaît dans la maxi série « 52 ». Cette série fait suite aux incidents apparus dans Infinite Crisis. Les plus grands héros de la Terre ont disparu et il faut donc de nouveaux héros pour la protéger. C’est alors que des seconds couteaux émergent dans les nombreuses villes de l’univers de chez DC Comics et à Gotham, Batwoman fait ses débuts.

Le personnage est lesbien, c’est une volonté de DC Comics afin de mettre en avant plus de diversité dans ses comics. Kate Kane est la fille d’un colonel de l’armée, elle l’intégrera aussi mais elle n’y restera pas longtemps à cause de la loi « Don’t ask, don’t tell ». Cette loi entrée en vigueur en 1993 interdisait l’entrée de personnes homosexuelles dans les rangs de l’armée, car « cela pourrait provoquer des problèmes sur le champ de bataille ». Celle loi a été abrogée en 2011 sous Barack Obama.

batwoman

Lors de son retour à Gotham, Kate Kane se cherchera une identité et trouvera son identité secrète sous le nom de Batwoman. Ses méthodes sont plus brutales que celles de Batman, car elle n’hésite pas à se servir d’armes à feu.

De plus, dans sa version « New 52 », Batwoman n’est aucunement en relation avec la Bat-Family. Tout ce qui la relie à Batman est son nom de justicière. Cependant, lors du reboot de l’univers DC avec Rebirth, Batwoman redevient la cousine de Bruce Wayne. Malgré son lien familial avec Bruce Wayne / Batman, elle reste à l’écart de la Bat-Family. Et c’est en cela que le personnage est déjà intéressant car il n’est aucunement un sidekick de Batman.

Une image au-delà des comics

Si Batwoman est un de mes personnages préférés , voire mon favori du monde des comics, c’est parce qu’elle réussit à transcender le matériau originel duquel elle provient. Elle réussit à pousser son image en dehors des comics pour en être une représentation dans notre monde actuel et de ce fait, elle en devient une icône pour la communauté LGBT.

Car depuis son renouveau comme indiqué plus haut dans la maxi série « 52 », Batwoman n’a fait que gagner en crédit auprès de la communauté gay pour l’image qu’elle représente et les valeurs qu’elle transmet aux lecteurs mais pas que. Par exemple, en 2016 à Orlando aux Etats-Unis, il s’est produit une tuerie de 49 personnes. Ces personnes ont été assassinées en raison de leur orientation sexuelle car cela s’est produit dans une boîte de nuit connue de la communauté LGBT.

Suite à cela, DC Comics et IDW ont décidé de sortir un comics intitulé « Love is love ». Une des couvertures de ce comics fut une représentation de Batwoman tenant le drapeau LGBT.

L’adaptation sur la CW

Cet article ne sort pas de nulle part, si je le fais c’est suite à l’annonce d’une série Batwoman sur la CW avec Ruby Rose dans le rôle principal. J’ai, comme tout le monde je pense, bien apprécié l’actrice lors de ses débuts dans Orange Is The New Black. J’ai bien évidemment de la curiosité à voir ce que cela donnera à l’écran, mais je m’attends sincèrement à une déception côté adaptation. Parce que pour moi, l’ensemble des séries CW sont trop orientées adolescents que cela en devient mauvais. J’ai regardé à l’époque Arrow et Flash mais j’ai vite arrêté. Je peux comprendre que les séries trouvent leur public mais je ne suis pas la cible. Je trouve qu’il manque d’enjeux dans ces séries et clairement aussi de moyens.

Mais une adaptation sur petit écran pourrait donner des idées à la Warner et adapter le personnage sur grand écran. Je doute que Warner nous ponde un film entier sur elle, mais elle pourrait très bien faire partie d’un film regroupant plusieurs héros, pourquoi pas le film Birds Of Prey , hein ?

Conseil de lecture

Bien que mes connaissances en comics soient un peu limitées, je peux sans hésiter vous conseiller les travaux sur le personnage par Greg Rucka à l’écriture et J H Williams III aux dessins lors des New 52. Le premier tome s’appelle Hydrologie, l’ensemble des tomes sortis chez Urban Comcs sont de très bonne facture.

Sur des publications plus récentes, vous pouvez retrouver le personnage dans Detective Comics lors du lancement de la gamme Rebirth.

Je suis plus content de voir Batwoman être le centre d’intérêt de beaucoup de personnes car cela va faire grandir et connaître le personnage auprès du public. J’espère que l’adaptation sur petit écran respectera le personnage dans son essence.