Over World

Cinéma Séries Pop-Culture avec une pointe de mauvaise foi

Ça se regarde ?, Séries

[Ça se regarde ?] Inhumans : Est-ce nécessaire d’infliger ça aux spectateurs ?

Une petite introduction sur cette critique d’Inhumans me semble justifiée avant que vous ne commenciez la lecture. Tout ce que vous lirez dans cet article ne sera pas bon. Je veux dire par là que je ne vais pas y aller par quatre chemins. J’y déverse toutes mes critiques tellement on se fout de votre gueule pendant toute la durée de l’épisode. Pour faire un résumé bref et simple, cette série est l’exemple parfait de tout ce qu’il ne faut pas faire en termes de production. Je vous souhaite une très bonne lecture ceci dit.

Je ne sais absolument pas par où commencer. Je viens de voir le premier épisode de Inhumans et je vous avoue que je suis perdu par l’ordre dans lequel je dois vous parler de cette immonde série qu’on veut nous vendre depuis bien trop longtemps. Ce n’est pas comme s’il y avait quelque chose à sauver. Il n’y a rien à sauver dans cet épisode de 1 h 20.

Je ne suis vraiment pas un grand fan des productions Marvel, alors clairement je ne vais pas être le premier fan de la série. Mais tout de même, je pense savoir faire preuve de pragmatisme et savoir reconnaître la qualité de certaines productions, c’est le cas pour Daredevil, Luke Cage dans sa première partie ou encore Legion. Mais ici, il n’y a absolument rien qui donne envie.

Il est évident que je ne vais pas m’étendre longuement sur la série, elle m’a déjà volé 1 h 20 de ma vie. Les acteurs sont aux fraises pendant toute la durée de l’épisode. Même Iwan Rheon (mieux connu pour son rôle de Ramsay Bolton) n’en a rien à foutre d’être présent. Concernant le reste du casting, c’est le vide intersidéral et pas le vide spatial qu’on peut trouver d’un planète à une autre. Non là, c’est le vide d’une galaxie à l’autre. Mention spéciale à l’acteur qui joue Black Bolt. Si vous ne le saviez pas, Black Bolt possède un pouvoir buccal. S’il ouvre la bouche, cela déclenche un son très fort et très puissant qui tue instantanément les personnes devant lui. Et je pense qu’ils ont dû embaucher l’acteur avec le moins d’expressions visuelles possible.

Ensuite, qu’avons-nous d’autre ? Ha oui, le scénario. Donc pour faire simple, nous inhumans, vivons sur la Lune depuis des décennies, mais quand un robot humain percute notre ville, le frère du roi panique et proclame que tout le monde court un gros danger et puis c’est terminé. Il fait un coup d’état, donc les personnages principaux sont envoyés sur la Terre parce que ça coûtera moins cher en décors, et ensuite on rase la tête de Medusa parce que ses cheveux c’est trop compliqué et cher à animer.

La série est déjà dans l’incohérence totale à partir du premier épisode.

Et je n’oublie pas que la série se trouve dans l’univers cinématographique de Marvel et que donc, on a eu la bataille de New York où on a vu PASSER DES GROS MONSTRES VENUS D’UN AUTRE UNIVERS. Mais c’est pas grave parce que quand une sous-version de la NASA voit son robot détruit, tout ce que le chef de ce projet trouvera à dire à son employé qui croit en l’existence de gens sur la Lune est: « Je crois que vous avez besoin de vacances, car ce que vous racontez est du pur délire ». Pour le coup, c’est un peu le même problème que j’avais avec The Defenders. Jessica Jones et Luke Cage ne croiront pas Iron Fist alors qu’eux-mêmes peuvent voler ou résister aux balles.

Bref, la série est déjà dans l’incohérence totale à partir du premier épisode. Et puis même si elle était tout à fait cohérente, honnêtement, on s’en fout de tout ce qu’il s’y passe. Les acteurs, la série ne m’a fait ressentir aucune envie de continuer.

Cela fait déjà 713 mots pour vous dire que ça ne sert à rien de regarder cette série, si ce n’est que vous allez perdre votre temps. Et je passe complètement sur les soi-disant caméras IMAX utilisées pour la série qui n’apportent absolument rien à l’expérience visuelle. Je passe aussi sur le chien en FX. Et dire que des gens ont payé pour voir ça au cinéma… Demandez qu’on vous rende votre argent.

Alors, ça se regarde ? J’ai vraiment besoin de répondre ? 

 

4 Comments

  1. Elsa

    Moi j’ai bien aimé Medusa et ses cheveux lol
    C’est sur que c’est pas une série à ne pas manquer, mais j’aimais bien les inhumans dans Agents of Shield, du coup j’ai voulu tenter. (je pense que je vais regarder la suite, il n’y a plus que 6 autres épisodes, ça va)
    Et niveau effets spéciaux, je suis en train de me faire Star Trek TOS, je suis habitué au kitsh (et j’aime bien ^^)

    • Oui mais Star Trek TOS est pas une série produite en 2017, où des caméras IMAX ont été utilisées pour filmer. Et même si j’ai lu que la série avait un petit budget. Bha déjà tu retires ton budget de caméra IMAX parce que pour le résultat que ça a donné, ça en valait pas du tout la peine. Et en parlant de Star Trek, je regarderai la première saison de Discovery !

      • Elsa

        Je ne savais même pas que des caméras IMAX avaient été utilisées, sur l’ordi j’ai rien remarqué de particulier, c’est dire si elles ont servi à quelque chose…

        Je sais bien qu’il faut remettre ST dans le contexte de son époque, mais c’est juste pour dire que le côté kitsh donne un petit côté « ancien », j’aime bien le mélange.
        J’ai regardé l’épisode 3 et à part Black Bolt (qui à l’air émotionnellement constipé tout le long de l’épisode) j’aime assez les persos (même Medusa sans ses cheveux!).

        Discovery c’est à Star Trek ce que Universe est à Stargate. Personnellement j’aime beaucoup, mais c’est pas pour tout le monde!

        • Après je sais que je suis dur mais pour moi, on ne se donne pas des airs d’ultra grosse production si on assume pas après. Pour comparer, Westworld se donnait des airs d’ultra grosse production et ça a été le cas. Bordel que c’était magnifique cette série !

          Ensuite, il est clair que je ne regarderai pas la suite. J’aime beaucoup ta métaphore sur Star Trek et Universe ! J’ai d’ailleurs continué Discovery et j’aime bcp et pourtant je ne suis pas un fan de la saga. Mes connaissances se limitent aux films de J J Abrams.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :