Alors que la FOX cherche encore des plans concernant la franchise des X-Men au cinéma, elle lance une première série adaptée de l’univers des mutants sur sa chaîne de télé FX. Sous le nom de Legion, la série va nous narrer l’histoire de David Haller, un homme interné depuis un certain temps. Très rapidement, il rencontrera Sydney Barrett. Elle l’aidera à lui faire comprendre qu’il est bien plus qu’un interné.

Comme l’indique mon titre, c’est une superbe réussite mais pas totale. La série est dirigée par Noah Hawley. Il s’agit du créateur de l’excellente série Fargo, que je ne saurais trop vous conseiller de regarder. Et cela se ressent, déjà d’une part dans le casting, car nous retrouvons la belle Rachel Keller. Mais également dans sa réalisation qui m’a fait penser à la réalisation de David Fincher, où l’on se retrouve avec une image très léchée et très propre à l’écran. Dès son premier épisode, Legion se présente comme une série intéressante et puissante, contrairement à Powerless.

Noah Hawley nous pousse jusqu’à ressentir un peu de folie dans notre tête. Car pendant quasiment tout l’épisode, j’ai dû me poser plus de questions sur la réalité des choses que je voyais à l’écran que le personnage principal. Ce pilote, qui a dû être montré à des gens appelés producteurs, est bien à l’image de son personnage principal : déjantée mais réfléchie. Car même si parfois l’épisode peut sembler brouillon, l’histoire est bien là pour nous mener là où elle le désire jusqu’à sa chute.

J’ai cependant été un peu déçu par la fin de l’épisode. Car la série prenait son temps pour bien installer tout cet aspect psychologique sur les personnages de David et Sydney, puis on se retrouve avec une scène d’action d’à peine quelques minutes qui m’a parue comme une obligation du studio. Cette scène est tellement vite expédiée que nous avons à peine le temps de voir ce qu’il se passe à l’écran.

« Most powerful mutant we’ve ever encountered »

Le style sixties des personnages et de certains décors, notamment celui de l’hôpital, m’a fait demander si Noah Hawley n’envoie pas un message pour nous transposer Fargo en version mutant, même si la série nous montre clairement qu’elle se déroule dans un futur proche. Quoi qu’il en soit, il faudrait vraiment bouder son plaisir pour critiquer formellement Legion.

Les acteurs sont vraiment tous très bons dans leur rôle et l’alchimie marche très rapidement à l’écran.

La série s’inscrit vraiment dans une toute nouvelle voie en termes d’adaptation comics et cela en est des plus rafraîchissants. À l’heure où certains studios dont je tairai le nom (D.) nous ressassent toujours la même formule, il est vraiment bon de prendre des projets de cette envergure afin de nous proposer quelque chose d’autre en termes d’adaptation. Mais également d’oser laisser faire les auteurs sur de tels projets alors qu’il y a d’importantes sommes en jeu. Ce sont des œuvres culturelles (encore que bien trop rares actuellement), alors que ces adaptations crèvent l’écran. Il semble cependant que le prochain film Logan parte également sur un ton différent des autres productions comics. Je souligne qu’il s’agit encore de la FOX. 

Et j’irai même jusqu’à dire qu’il semblerait que la FOX a compris qu’il fallait prendre un tournant dans leurs adaptations. Et quand je vois le résultat de Legion, je ne peux qu’être confiant pour Logan.

Alors, ça se regarde ? Ho que oui ! Vivement le prochain épisode !