L’année 2017 se profile comme une année riche pour le genre blockbuster. Logan, Les Gardiens de la Galaxie 2, Wonder Woman, Justice League, Spider-Man, Transformers, Valerian, Ghost In The Shell, Kingsman 2, etc., etc. L’année va bien être chargée, voire même trop chargée.

Mais s’il y a bien un projet pour lequel je suis grandement intéressé, c’est le film Power Rangers. J’ai 25 ans et Power Rangers représente pour moi une grande partie de mon enfance. J’étais toujours à l’heure pour regarder Power Rangers sur TF1. Et si ma mémoire est bonne, Power Rangers était diffusé comme avant-dernier programme de l’émission TFOU. Que de souvenirs. Il me reste encore une caisse pleine de jouets Power Rangers que je ne jetterais pour rien au monde.

Alors l’idée de voir l’adaptation sur grand écran de cette série mythique m’a procuré un énorme intérêt. Je vais donc tenter de vous donner 5 raisons, qui j’espère vous seront suffisantes, d’aller voir le film Power Rangers en mars 2017.

1/ Un film produit par Lionsgate

Lionsgate est le studio un peu outsider de cette dernière décennie. Il a été créé vers la fin des années 90. Les débuts des années 2000 n’ont quasiment été que des sorties de ses films sur le territoire américain. Lorsque la distribution nécessitait une sortie à plus grande échelle, le studio s’associait avec un des grands majors.

Mais force est de constater que le studio fondé par Frank Giustra a fait du chemin jusqu’à aujourd’hui. Il n’est plus le petit studio américain qui faisait des sorties uniquement sur son sol. Désormais, il fait des sorties mondiales et s’est constitué un catalogue de franchises cinématographiques éclectique qui pourrait rendre jaloux Bob Iger ou Kevin Tsujihara. Certaines de leurs franchises sont bien connues : Hunger Games, The Expandables, Saw, etc.

Donc je n’ai pas été étonné lorsque Saban a annoncé un partenariat avec Lionsgate, car le studio aime amener des franchises un peu marginales sur grand écran.

2/ Une franchise générationnelle

Power Rangers, c’est 810 épisodes répartis sur 23 saisons. La série est diffusée aux USA depuis 1993. Cela fait plus de 20 ans que l’on peut entendre «It’s Morphin Time». Et les personnes qui ont pu découvrir les premières saisons ont tous une vingtaine d’années révolues et s’approchent de la trentaine.

Alors Power Rangers, c’est certainement une franchise qui parle énormément aux enfants des années 90 dont je fais partie. Car si vous avez été fan, vous avez grandi avec Jason, Zack, Billy, Triny, Kimberly et Tommy.

3/ Des têtes inconnues en première ligne

Lorsque je parle de têtes inconnues, je ne fais mention que des acteurs pour le rôle des Power Rangers. Car Bryan Cranston et Elizabeth Banks ne sont plus des acteurs à présenter au plus grand nombre (NDLR : ils incarneront respectivement Zordon et Rita Repulsa).

Dacre Montgomery, Naomi Scott, Ludi Lin, RJ Myler et Becky G, voilà des noms qui ne vous diront probablement pas grand-chose aujourd’hui à la lecture de cet article. Mais en 2012, lorsque le premier Hunger Games produit par Lionsgate sortait, le nom de Jennifer Lawrence n’évoquait rien pour personne ou presque. Maintenant, il s’agit de l’actrice le mieux payée d’Hollywood et elle a gagné un prestigieux oscar. Cette ascension n’est donc pas à prendre à la légère car elle pourrait très bien arriver à au moins une des cinq personnes cités plus haut.

De gauche à droite : RJ Myler, Naomi Scott, Ludi Lin, Becky G & Dacre Montgomery


Pour information, Dacre Montgomery, l’interprète de Jason le ranger rouge, va certainement faire parler de lui encore plus l’année prochaine. Car il a rejoint les têtes d’affiches pour la saison 2 de Stranger Things. Le film Power Rangers sera donc une opportunité pour vous donner une première impression sur l’acteur.

4/ Approche mature pour le grand public

Si vous avez connu Power Rangers ou que le nom vous évoque un certain sourire, vous devez penser alors que les Power Rangers ne sont que des personnes qui agitent leurs bras dans tous les sens et portent une grenouillère unicolore avec un casque assorti.

Je ne pourrais vous donner tort car c’est bien cela Power Rangers. Ou du moins, ça l’a été à ses débuts. Maintenant, bien que je ne regarde plus (j’ai 25 ans, faut pas déconner), la franchise semble s’être un peu détachée de cette image ringarde. Mais elle n’en reste pas moins un peu cheap.

Cependant, au vu des premières images et de quelques affiches promotionnelles, l’approche montre un tout nouveau visage des Power Rangers. Le ton ne sera certainement pas aussi dark que le fan film qui était sorti l’année dernière. Mais il en restera tout de même très éloigné de sa série originelle.

5/ Un premier aperçu prometteur

Pour ce dernier point à l’argumentation simple (j’avais la flemme de trouver un vrai cinquième point), je ne pourrais que vous conseiller de regarder cette première bande-annonce.

Alors vous direz certainement qu’il ne s’agit qu’une bande-annonce et qu’elle ne reflète pas forcément la qualité du film. La bande-annonce peut être géniale et le film sera une grosse bouse (Suicide Squad, bonjour ou bonsoir si vous lisez cet article le soir). Mais ces premières images me réconfortent dans mes attentes sur le film.

Je pense réellement que le film Power Rangers sera un film qui sera intéressant à voir. Et qu’il peut regrouper l’ensemble des éléments pour faire un bon film. Je peux comprendre que le projet ne fasse pas rêver car l’évocation du terme Power Rangers en fera sourire plus d’un. Mais j’espère que l’envie de vous rendre au cinéma lors de sa sortie sera là.